Logo

Animal Farm

Thierry Debroux

En bref

La nouvelle création du metteur en scène Thierry Debroux, une coproduction du théâtre de l’Eveil et du théâtre Royal du... Lire l'article

Clôture le 08/03/2021
Je m'inscris

31 décembre 2022 : Fin de partie…

En proposant à Thierry Debroux et au Théâtre royal du Parc le projet de coproduire la création du roman de George Orwell la Ferme des animaux, le Théâtre de l’ Eveil entend ainsi marquer une étape importante dans son existence : son terme.

Le 31 décembre 2022, – soirée de la dernière représentation de la Ferme – après quarante années de présence dans le champ théâtral et cinquante-quatre créations, le Théâtre de l’Eveil laissera la place. Sans pressions, sans amertume. Simplement avec le sentiment du devoir (bien) accompli. Fin de partie.

Depuis 1982, date de la création du Théâtre de l’Eveil, nous n’avons eu de cesse d’orienter nos choix de création vers des auteurs et des textes incitant à la vigilance, à la réflexion, à l’éveil…

Dans son court roman, écrit en 1945, Orwell propose bien entendu une satire de la Révolution russe et une critique du stalinisme, mais aujourd’hui, en 2022 – et c’est bien ce qui nous importe – cette dystopie n’a toujours hélas pas perdu la moindre pertinence en regard des régimes autoritaires, des populismes et des totalitarismes ambiants.

En attente dans nos cartons depuis de très longues années, la Ferme des animaux va nous permettre un pas de plus sur un chemin à prolonger désormais par d’autres (?), notre seul souhait étant que la relève ait à coeur de faire sienne ce qui fut la conviction profonde du Théâtre de l’Eveil durant toute son existence et définie par le Littré :
« Eveil : avis donné à quelqu’un sur une chose qui l’intéresse et à laquelle il ne pensait pas / Tenir en éveil, tenir attentif / Être, se tenir en éveil, être attentif, sur ses gardes. »

Bonne route à toutes et tous,

Guy PION – Béatrix FERAUGE
codirecteurs du Théâtre de l’Eveil

En pratique

Audition :
du lundi 15 au vendredi 19 mars 2021
ATTENTION l’audition se déroule au théâtre Royal du Parc – rue de la Loi 3 à 1000 bruxelles

Votre présence le lundi 15 mars en après-midi est obligatoire.
Un horaire de passage individuel pour présenter votre partition chantée vous sera communiqué.

Thierry Debroux ne désire rencontrer que les candidat.e.s disponibles aux dates de répétitions et de représentations. Merci d’en tenir compte lors de votre inscription.

Répétitions : Mardi 4 octobre au 9 novembre 2022

Représentation : du jeudi 10 novembre au 31 décembre 2022

A propos de Thierry Debroux

Thierry Debroux est né en 1963 à Bruxelles.

Acteur, auteur et metteur en scène, il est issu de l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle).

Il a été nommé directeur du Théâtre Royal du Parc pour succéder à Mr Yves Larec, et ce au 1er juillet 2011.

Thierry Debroux a les pieds sur terre, mais rêve de la lune et des étoiles. Après une formation de comédien, il prend la plume pour libérer des personnages du carcan réaliste. Pour libérer le rire et la gaieté… C’est un atelier d’écriture dirigé par Michel Vinaver qui lui donne l’impulsion décisive. Il y écrit sa première pièce, D’une. Aussitôt, il crée sa propre compagnie, le Théâtre Au Lieu. Les pièces de Thierry Debroux naissent du hasard de ses rencontres : rencontre de son histoire familiale (Termini Roma), rencontre d’une ville (Moscou Nuit blanche), d’un clown travaillant à l’hôpital pour les enfants malades (Le clown et l’enfant sombre)… Des chansons qu’il écrit pour Audrey Englebert aux comédies musicales qui le fascinent (il en écrit trois) ; des planches où il joue et met en scène, à l’association Repliq qu’il cofonde au sein de la SACD pour la promotion des auteurs dramatiques en Belgique, Thierry Debroux aime chiner. Pour s’étonner, pour surprendre le spectateur, il confronte les univers et les personnages jusqu’à ce que la réalité vacille. Ici commence un monde baroque…
Il est l’auteur d’une vingtaine de pièces dont la plupart sont publiées aux éditions Lansman. Son travail a été couronné par de nombreux prix (dont le prix du Parlement pour Le Roi Lune, le prix de l’Académie Royale de Littérature, le prix SACD-Lansman, le prix de l’Union des Artistes, le prix du Meilleur Auteur avec La Poupée Titanic en 2000).
Il a mis en scène une vingtaine de spectacles, dont sa pièce Termini Roma (prix du Meilleur Spectacle Jeune Compagnie), la création en français de Jascha de Yasmina Reza (prix du Meilleur Acteur pour Patrick Descamps), L’atelier de Jean-Claude Grumberg (3 nominations dont Meilleur Spectacle), Le tour du monde en 80 jours, Les Misérables, L’Odyssée, Dom Juan, Les Trois Mousquetaires, L’île au Trésor, ou encore Hamlet avec Itsik Elbaz.

Thierry Debroux

Distribution

Mise en scène : Thierry Debroux
Assistanat : Catherine Couchard
Chorégraphie : Emmanuelle Lambert
Musique originale : Laurent Beumier
Coach vocal : Daphné Dheur
Décor : Vincent Bresmael
Costumes : Anne Guilleray
Distribution (en cours) : Guy Pion, Fabian Finkels, David Pion, Thierry Janssen, Béatrix Férauge…

Production du théâtre du Parc et du théâtre de l’Eveil

Note d'intention

A l’origine : un roman

Ce spectacle sera l’adaptation d’un roman célèbre de Georges Orwell écrit en 1943-1944.

Il y dénonce très clairement les dérives totalitaires du communisme mais en utilisant le genre de la fable (comme Esope et Lafontaîne avant lui).

Des animaux maltraités par leur maître, Mr Jones, se révoltent, le chassent et établissent une république des animaux basée sur de magnifiques principes d’égalité et de justice pour tous. Les cochons prennent assez rapidement la direction des opérations et l’un deux surnommé « Napoléon » va se transformer peu à peu en véritable dictateur. La condition des animaux ne s’en trouvera améliorée qu’une courte période. Le cochon Beau parleur, maniant avec brio les fake news et le double langage, va peu à peu justifier l’abandon progressif des beaux principes. Il ne restera bientôt plus qu’une seule maxime :

TOUS LES ANIMAUX SONT EGAUX MAIS CERTAINS SONT PLUS EGAUX QUE D’AUTRES

L’adaptation

C’est la deuxième fois que j’adapte un roman de cet auteur. J’avais en effet eu le plaisir de transposer pour la scène le célèbre 1984 qui avait été mis en scène au Théâtre Royal du Parc par Patrice Mincke.
Comme pour 1984, j’ai envie que la pièce s’adresse à tout le monde, y compris aux enfants. Le texte permet plusieurs lectures. Je suis farouchement attaché à un théâtre qui s’adresse au plus grand nombre.
Je transposerai l’histoire au monde d’aujourd’hui avec les élevages en batterie et les cultures intensives.

Ce sera un spectacle musical !

Préparation de la rencontre

Un rôle masculin et trois rôles féminins sont à pourvoir pour cette rencontre:

La plupart des comédien.ne.s interprèteront plusieurs personnages (des animaux bien sûr mais aussi des humains).

Imaginez le look de votre animal. Vous pouvez intégrer dans votre jeu, une approche corporelle de l’animal choisi mais sans caricature.

Monsieur Jones : 
C’est une force de la nature qui impressionne. L’alcool le rend violent et le fouet claque plus que nécessaire. Pour ce rôle, Thierry Debroux propose que vous prépariez une impro sur le thème suivant : revenant d’une virée dans un bistrot de la ville, ivre, il décharge son agressivité et sa rancœur sur les animaux. Il les frappe et leur parle mal. L’impro ne doit pas être longue mais vous devez réussir à faire trembler le spectateur ! + préparer une chanson au choix.

La jument Molly :
C’est une jeune et jolie jument, coquette, un peu futile qui trouve toutes les excuses pour ne pas travailler et ne pas se salir. Elle finira par s’enfuir de la Ferme des animaux et trouvera refuge dans une ferme traditionnelle dirigée par des humains. Elle adore les jolis rubans dans sa crinière. Thierry Debroux vous propose une improvisation sur le thème : Molly raconte sa journée idéale. Ce qu’elle fait du matin au soir, ce qu’elle aime, ce qu’elle déteste, ses rêves, ses peurs… + préparer une chanson au choix de maximum 2 min.

Moïse : 
C’est un corbeau. Dans le roman c’est un mâle mais dans l’adaptation ce sera une femme toute habillée en noir et un peu sèche. Elle représente l’église et ne cesse de décrire un paradis pour les animaux après cette vie terrestre, un paradis où il fera bon vivre. Le bonheur n’est pas de ce monde. Thierry Debroux vous propose de préparer une courte scène en apprenant le texte que vous trouverez ICI + préparer une chanson au choix de maximum 2 minutes.

Muriel :
C’est une chèvre. Contrairement à la plupart des animaux, elle sait lire et fera fonction d’institutrice pour apprendre aux jeunes générations (et aux anciens aussi) les sept commandements. Thierry Debroux vous propose de préparer une courte scène en apprenant le texte que vous trouverez ICI + préparer une chanson au choix de maximum 2 minutes.

Tous les comédien.ne.s de la distribution devront savoir chanter. Il n’est pas absolument indispensable de connaître la musique mais c’est un plus indéniable et si vous jouez d’un instrument, n’oubliez pas de l’apporter pour l’audition. Il y aura un piano sur place.

Vous recevrez un horaire de passage par groupe pour présenter votre scène ou improvisation entre le lundi 15/03 et le mercredi 17/03 ET un horaire de passage individuel pour présenter votre chanson l’après-midi du lundi 15 mars. Daphné Dheur qui sera coach musical sur ce spectacle sera présente.

Second tour :
Travail de groupe avec la chorégraphe.
Lire le roman si vous en avez l’occasion (édition poche qui se trouve facilement)

Conditions de participation

1. Être inscrit·e au Centre des Arts scéniques, promotions ’17, ’18, ’19, ’20 et avoir publié votre profil

2. Être libre aux dates de travail (répétitions et représentations)

3. Être libre toute la durée de l’audition et arriver à l’heure

4. Avoir lu et accepté de respecter le règlement des rencontres professionnelles

5. Respecter la date de clôture des inscriptions

6. Si vous annulez après le vendredi (13h) qui précède le premier jour de l’audition, il faudra en justifier la raison.

Lieu de la rencontre

Localiser sur Google Map